La recette de la tarte aux pêches

Tarte aux pêches

Voici une recette inspirée de la tarte aux pêches du numéro 23 de Fou de pâtisserie, que l’on doit à Claire Damon (Des Gâteaux et du Pain).

Je ne suis pas un grand adepte de la pâte feuilletée pour les tartes, qu’elles soient sucrées ou salées, je lui préfère une bonne pâte brisée croustillante. J’ai donc remplacé la pâte feuilletée de la recette initiale par une pâte brisée. J’ai également enlevé la verveine, qui devait simplement infuser le nappage de la tarte, puisque je n’en avais tout simplement pas !

En suivant les recommandations du magazine, la crème d’amandes n’était tout simplement pas cuite, principalement à cause de l’humidité des pêches. Après cet essai raté j’ai préféré cuire d’abord le fond de pâte et la crème d’amandes, puis repasser à nouveau au four la tarte garnie de pêches.

En revanche il est important de respecter la taille unique de cette tarte, qui est de 18 cm. Pour avoir essayé avec un cercle de 20 cm (oui cette recette m’a demandé plusieurs essai …) le résultat visuel n’est pas terrible, les pêches étant trop écartées du centre.
Si vous n’avez pas de cercle ou de moule à tarte de 18 cm, un cercle réglable fera très bien l’affaire.

Cette tarte aux pêches se compose donc d’une pâte brisée croustillante, d’une crème d’amandes et de pêches où le noyau à été remplacé par de la pâte d’amandes !

 

La recette de la tarte aux pêches


Une tarte aux pêches pour 6 personnes (18 cm de diamètre)

Préparation : 15 min                      Cuisson : 40 minutes                     Difficulté : Facile


Pour le matériel,vous aurez besoin d’un rouleau à pâtisserie, d’un cercle à tarte de 18 cm, d’un fouet et d’un pinceau.


Ingrédients :

La pâte brisée :

  • 120 g de farine type 55
  • 10 g de sucre
  • une pincée de sel
  • 90 g de beurre pommade
  • 33 g d’eau
  • une cuillère à café de vinaigre blanc

Crème d’amande :

  • 50 g de sucre
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 1 œuf
  • 50 g de beurre pommade

Garniture :

  • 5 pêches (blanche ou jaune, au choix)
  • 100 g de pâte d’amandes
  • De la confiture d’abricot (ou du nappage abricot)
  • Quelques feuilles de basilic

Préparation :

Vous pouvez réaliser la pâte brisée la veille ou quelques jours avant, vous trouverez plus d’information sur cette pâte dans l’article qui lui est dédié ici.

Je vous conseille également de préparer vous-même votre pâte d’amandes : elle est meilleure, facile et rapide à réaliser et bien plus économique que celle de grande surface ! La recette se trouve ici.

La pâte brisée :

La recette de la tarte aux pêches

Versez dans le bol de votre robot pâtissier (ou dans un saladier si vous la réalisez à la main) la farine, le sucre et le sel.

Ajoutez le beurre pommade et mélangez. La pâte doit être légèrement sablée.

Ajoutez l’eau et le vinaigre blanc puis mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Déposez-la dans du papier film et laissez-la reposer une heure au réfrigérateur.

La recette de la tarte aux pêches

Sortez votre pâte du réfrigérateur et étalez-la en farinant bien votre plan de travail pour qu’elle n’accroche pas.

La recette de la tarte aux pêches

Foncez votre tarte dans votre moule ou cercle et laissez-la reposez à nouveau une heure au réfrigérateur. Si comme moi vous utilisez un cercle haut de 18 cm, passez simplement une lame de couteau et coupez l’excédant de pâte pour ne garder que 2 cm de pâte en hauteur.

Crème d’amandes :

La recette de la tarte aux pêches

Mélangez le beurre pommade avec le sucre puis ajoutez l’oeuf. Quand la pâte est bien homogène, ajoutez la poudre d’amandes et mélangez à nouveau.

La recette de la tarte aux pêches

Garnissez votre tarte avec la crème d’amandes.

Enfournez pendant 10 minutes à 170°C chaleur tournante.

Garniture :

La recette de la tarte aux pêches

Coupez les pêches en deux puis retirez le noyau. C’est l’étape la moins sympa car il est parfois difficile de retirer le noyau proprement …

Gardez un noyau de côté pour la déco de votre tarte.

Formez des boules de la taille d’un noyau de pêche avec la pâte d’amandes.

Il suffit ensuite de placer une boule de pâte d’amande dans chaque demi-pêche puis de les disposer sur votre tarte. Pour le centre placez deux demi pêches que vous superposez, déposez le noyau que vous avez gardez de côté sur la dernière demi-pêche (donc pas de pâte d’amandes dans celle-ci).

La recette de la tarte aux pêches

J’ai utilisé 4 pêches et demi pour être exact, mais selon la taille de vos fruits il se peut que vous ayez besoin des 5 pêches.

Enfournez à nouveau la tarte pendant 20 minutes, toujours à 170°C.

Nappez votre tarte aux pêches avec un peu de nappage abricot, ou tout simplement de confiture d’abricot quand elle est encore tiède. Chauffez légèrement votre confiture avant, elle sera plus liquide et donc plus facile à utiliser.

Vous pouvez ensuite décorer de quelques feuilles de basilic pour contraster avec vos pêches, mais je vous conseille de le faire juste avant de servir, et surtout pas quand votre tarte est encore chaude, pour éviter aux feuilles de noircir.

 

La recette de la tarte aux pêches


Astuces et Conseils à retenir :

  • Vous pouvez bien entendu utiliser une pâte feuilletée comme dans la recette originelle, c’est avant tout pour une question de goût que j’ai décidé d’utiliser une pâte brisée.
  • Le vinaigre blanc permet à la pâte brisée d’être particulièrement croustillante, il limite en effet l’action du gluten et rend la pâte plus friable. Il lui permet aussi une meilleur conservation.
  • Choisissez des pêches mûres, sans quoi elles resteront très fermes même après la cuisson.

 

La recette de la tarte aux pêches

 

15 réponses à “Tarte aux pêches

  1. Superbe cette tarte ! J’apprécie énormément le visuel : la pâte et la crème, qui donnent un côté assez rustique que j’adore en dessous et puis, ces gros morceaux de pêches disposés par dessus qui doivent fondre en bouche ! De plus, l’association pêche et crème d’amande doit donner une douceur supplémentaire à la pâtisserie, ça doit être d’une légèreté ! Merci pour cette jolie recette.

  2. Très jolie et diablement tentante! La prochaine fois pour éviter la détrempe de la crème d’amande, teste la méthode que j’ai piquée à Ph Conticini pour sa tarte aux abricots: rôtir les fruits au four à part et les déposer sur la tarte une fois cuits. Avec un peu de jus, ils parfument la crème d’amandes sans la détremper!

  3. Ce blog est une récente découverte pour moi, les desserts sont originaux par leurs conceptions, les décorations d’une élégante simplicité, tout ce que j’aime !
    Quant à la tarte aux pêches, j’attends avec impatience la venue des pêches de vigne de notre région pour la réaliser….que du bonheur en perspective !

  4. Merci pour toutes les précisions et rectifications qui nous font gagner un temps fou! Cette tarte doit être une des plus jolies et délicieuses que j ai mangées!🍑🥇

  5. Bonjour.

    Je viens de tomber sur cette recette. La photo est une des plus belles que j’aie vues sur ce blog et le dessert est vraiment magnifique.

    Je pense que je vais l’essayer sur un sablé/palet breton. J’ai aussi pensé à une variation qui pourrait peut-être vous intéresser : un ami m’a parlé d’une crème que lui cuisinait sa grande-mère, à base de feuilles de pêcher. J’ai donc immédiatement essayé de faire une crème pâtissière en plaçant des feuilles de pêcher (5 feuilles pour 1 jaune d’oeuf) dans le lait en le faisant chauffer. Le résultat est très surprenant : la feuille donne un goût d’amande au lait puis à la crème pâtissière. C’est vraiment bon ! Comme vous utilisez beaucoup l’amande dans cette recette, j’ai pensé que cela pourrait vous intéresser.

    J’envisage donc d’utiliser cette crème dans une tartelette à la pêche, en exploitant ainsi à la fois le fruit et la feuille de l’arbre. Par contre, cela supposerait de faire cuire les pêches à part et de les déposer ensuite sur le palet préalablement garni de crème, ce qui change un peu la philosophie de la recette (et pourrait être un peu plus difficile à faire). On verra bien si je réussis et si c’est bon.

    Merci encore pour cette magnifique recette !

      1. C’est vrai… C’est un détail qui compte ! ^^
        J’essaierai peut-être de voir si c’est possible avec des feuilles séchées : si c’est le cas, il suffit d’avoir une connaissance qui en possède et d’en faire un petit stock.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.