Recette de la tartelettes aux figues fraîches

Tartelettes aux figues fraîches

Nous sommes en plein dans la saison des figues, mais malheureusement elle ne dure pas très longtemps, il faut donc en profiter ! Alors qu’il y a quelques années je n’aimais pas particulièrement ce fruit, j’en suis depuis devenu complètement fan (mais ne me demandez pas pourquoi !).
Je vous propose donc de profiter de la courte saison des figues avec cette recette de tartelettes aux figues fraîches.

Elles se composent d’une pâte sucrée, d’une fine couche de crème d’amande, d’une compotée de figues fraîches, d’une crème légère à la vanille et de figues fraîches bien-sur !

 

Recette de la tartelettes aux figues fraîches


6 Tartelettes aux figues fraîches (ou une tarte de 26 cm de diamètre)

Préparation : 1 heure 30                    Cuisson : 25 min                   Difficulté : Moyenne


Pour le matériel, vous aurez besoin d’un robot pâtissier ou d’un fouet électrique de cercles à tartelette de 8 cm, d’un fouet, d’une maryse, d’une poche et d’une douille ronde.


Ingrédients :

Pâte sucrée :

  • 150 g de beurre pommade
  • 95 g sucre glace
  • 30 g d’amandes en poudre
  • 1 œuf
  • 2 pincées de sel
  • 250 g de farine type 55

Crème d’amande :

  • 50 g de sucre
  • 50 g de poudre d’amandes
  • 1 œuf
  • 50 g de beurre pommade

Compoté de figues :

  • 4 figues fraîches
  • 1 cuillère à soupe d’eau

Crème légère à la vanille :

  • 125 g de mascarpone
  • 210 g de crème liquide
  • 40 g de sucre
  • Une demi-gousse de vanille

Finition :

  • 6 figues fraîches

Préparation :

Pensez à sortir le beurre à l’avance pour la pâte sucrée et la crème d’amande. Comme toujours vous aurez trop de pâte sucrée, mais elle se congèle très bien dans un papier film. Je vous conseille aussi de préparer la pâte sucrée la veille, elle sera alors assez froide pour être travaillée plus facilement.

Pâte sucrée :

Pas à pas de la recette de la tartelettes aux figues fraîches

Vous trouvez la recette plus détaillée de la pâte sucrée ici.

Dans le bol de votre robot muni de la feuille, mélangez le beurre jusqu’à ce qu’il soit souple. Vous pouvez sauter cette étape en prenant du beurre à température ambiante (mais on ne pense pas toujours à sortir le beurre avant).

Ajoutez ensuite le sucre glace, la poudre d’amandes, l’oeuf et le sel. Faites tourner votre robot à vitesse moyenne jusqu’à ce que votre mélange soit homogène.

Ajoutez la farine et pétrissez à vitesse moyenne. Filmez la pâte et réservez-la au réfrigérateur pendant une heure.

Farinez votre plan de travail et étalez votre pâte. Foncez vos cercles à tartelettes de 8 cm de diamètre.

Réservez à nouveau au réfrigérateur pendant une heure.

Préchauffez votre four à 170°C.

Piquez la pâte à l’aide d’une fourchette et enfournez pendant 10 minutes.

Crème d’amande :

Pas à pas de la recette de la tartelettes aux figues fraîches

Préparez la crème d’amande pendant la cuisson des tartelettes.

Mélangez le beurre pommade avec le sucre puis ajoutez l’oeuf. Quand le mélange est bien homogène ajoutez la poudre d’amandes et mélangez à nouveau.

Garnissez les tartelettes précuites (même si elles sont encore chaudes) avec la crème d’amande et enfournez pendant 15 minutes.

Compotée de figues :

Pas à pas de la recette de la tartelettes aux figues fraîches

Hachez les 4 figues à l’aide d’un couteau.

Ajoutez la cuillère d’eau ( simplement pour éviter que les figues ne brûlent) et faites cuire à feu doux pendant 10 minutes.

Répartissez cette compotée en une fine couche sur la crème d’amande puis réservez les tartelettes au réfrigérateur.

Crème légère à la vanille :

Pas à pas de la recette de la tartelettes aux figues fraîches

Attention : les tartelettes doivent être bien froides avant de dresser la crème, sinon elle risque de fondre dessus.

Fouettez la crème, la mascarpone et les grains de vanille à l’aide d’un fouet électrique comme une crème chantilly. Elle doit se tenir mais attention à ne pas en faire du beurre non plus ! Elle ne doit surtout pas être granuleuse.

Versez-la dans une poche muni d’une petite douille ronde.

Faites un petit cercle de crème (pas trop épais) au centre des tartelettes, puis pochez des petites boules de crème sur tout le tour.

Finition :

Coupez vos figues en 4 et disposez-les joliment au centre des tartelettes (4 morceaux de figues par tartelettes).

Voilà vos tartelettes aux figues fraîches terminés. Pensez à les conserver au réfrigérateur et à les sortir 15 à 20 minutes avant de les déguster.

 

Recette de la tartelettes aux figues fraîches


Astuces et Conseils à retenir :

  • Une fois la farine incorporée, il faut travailler le moins possible la pâte sucrée pour éviter qu’elle ne devienne friable, arrêtez donc votre batteur dès que le mélange est homogène.
  • Si votre pâte casse, se déchire et a des trous une fois dans votre cercle : colmatez avec un peu de pâte en prenant soin que l’épaisseur reste la même partout. Pendant la cuisson la pâte va se ressouder. L’essentiel est d’avoir des bords propres, le reste sera masqué par la crème d’amande.
  • Il est important de respecter le dernier temps de pause (une fois moulée dans votre cercle) pour que la pâte ne se rétracte pas à la cuisson.
  • La crème ne supporte pas la chaleur, tout comme une chantilly classique vous devez la dresser sur des tartelettes froides.
  • Si vous êtes pris par le temps ou que la crème vanille ne vous intéresse pas, vous pouvez la zapper et ajouter un peu plus de figues fraîches sur les tartelettes. Mais le résultat ne sera pas le même !

 

Recette de la tartelettes aux figues fraîches

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

6 réponses à “Tartelettes aux figues fraîches

  1. Bonjour,
    En cours de réalisation, même si les figues ne sont plus aussi sucrées (mais celles que j’ai sont plutôt bonnes).
    J’ai juste rajouté un peu de poudre de vanille et j’ai torréfié la poudre d’amande.
    Merci pour cette jolie proposition, il me tarde de goûter le résultat 🙂

  2. Très sympa cette petite tartelette. J’ai toujours du mal avec la pâte sucrée. Elle est souvent trop collante, trop molle, difficile à étaler. Je dois mal m’y prendre.

    1. Il faut qu’elle soit bien froide avant de l’étaler et ne pas la travailler trop longtemps. Si ça ne va pas il ne faut pas hésiter à la faire refroidir un peu au réfrigérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *