La recette des pancakes américains

Pancakes américains

Je ne vais pas vous faire croire que je possède la véritable recette des pancakes américains, tout simplement parce qu’il en existe des dizaines. Celle-ci me vient de ma sœur, qui habite aux Etats-Unis, et que j’ai dû convertir en grammes puisque là-bas toutes les recettes sont en cup, tsp et autres mesures rapides mais pas du tout précises !

J’aime particulièrement ces pancakes pour leur moelleux. Il y a assez peu de farine dans cette recette, ce qui ne donne pas un côté pâteux en bouche, chose que je reproche à beaucoup de recettes testées jusqu’ici.
Ils ne sont pas hyper gonflés comme sur beaucoup de photos qui tournent sur les réseaux sociaux, pour la simple et bonne raison que dans ces recettes il y a des blancs montés qui font gonfler la pâte (un peu comme dans ma recette de gaufres croustillantes). Ces fluffy pancakes ne sont pas mauvais (je vous proposerais peut-être la recette une autre fois), mais je trouve que ça ne ressemble pas à ce que j’ai mangé aux Etats-Unis.

Les américains utilisent du buttermilk pour les préparer, c’est un lait fermenté légèrement acide et plus épais que du lait classique. Le buttermilk est en fait l’équivalent du lait ribot chez nous, très apprécié en Bretagne. Il n’est pas toujours évidant de le trouver ailleurs en France (seul Leclerc en vend près de chez moi). Mais en réalité n’importe quel lait fermenté fera l’affaire pour cette recette, on les trouve au même rayon que le lait frais (je ne peux vous donner de nom, il est différent d’une marque à l’autre, vérifiez simplement que c’est bien du lait fermenté, en général autour des 1,5% de MG).
Il est vraiment indispensable d’utiliser un lait fermenté, son acidité va activer la levure et le bicarbonate (pour faire gonfler la pâte) et sa texture légèrement épaisse va permettre à la pâte de ne pas être trop liquide.

Pour terminer, j’ai utilisé ma crêpière Lagrange (Duo de Crêpes) pour cuire ces pancakes. Grâce à son thermostat, que j’ai réglé sur 3, j’ai obtenu des pancakes à la cuisson parfaite !
J’ai également testé une poêle à pancakes, mais cette dernière était trop grande pour ma plaque de cuisson, elle ne chauffait donc pas de façon homogène et le résultat n’était pas terrible. L’avantage d’une crêpière électrique est de pouvoir faire plusieurs pancakes à la fois, là où dans une poêle on ne peut en faire que 3, ce qui prend donc plus de temps.

 

La recette des pancakes américains


Une vingtaine de pancakes américains

Préparation : 10 min           Repos : 10 minutes           Cuisson : 5 min           Difficulté : Facile


Pour le matériel, vous aurez simplement besoin d’un fouet et d’une crêpière électrique (ou d’une poêle anti-adhésive).


Ingrédients :

La pâte à pancakes :

  • 25 g de beurre
  • 500 g de lait fermenté (lait ribot)
  • 2 œufs
  • 15 g de sucre
  • 240 g de farine
  • 6 g de bicarbonate alimentaire (au rayon du sel)
  • 3 g de levure chimique

Préparation :

La pâte à pancakes :

Commencez par faire fondre le beurre puis retirez-le du feu.

La recette des pancakes américains

Dans un grand bol, versez le lait fermenté, les œufs et le sucre.

Ajoutez la farine, le bicarbonate, la levure chimique puis le beurre fondu.

La recette des pancakes américains

Mélangez le tout à l’aide d’un fouet. Vous aurez des grumeaux, ce n’est pas grave, ne cherchez pas à avoir une pâte lisse et surtout ne faites pas le mélange dans un mixeur (ça va totalement liquéfier la pâte , ce qui n’est pas le but).

Laissez reposez 10 minutes à température ambiante.

La cuisson des pancakes :

Mettez votre poêle (anti-adhésive) ou votre crêpière à préchauffer le temps que votre pâte repose. Réglez, si possible, sur feu moyen et évitez une cuisson trop forte.

La recette des pancakes américains

Ne mélangez pas la pâte pour ne pas la faire retomber, prélevez-en simplement avec une petite louche.

Versez la pâte sur votre appareil (ou poêle) en comptant une petite louche par pancake. Laissez la pâte s’étaler d’elle-même.

Quand la pâte commence à être cuite sur le dessus et donc qu’elle n’est quasiment plus liquide, vous pouvez retournez les pancakes. Si votre feu est trop fort, les pancakes vont brûler en dessus et rester liquides sur le dessus, ce qui va vous donner beaucoup de difficulté pour les retourner.

Cuisez tous les pancakes, la pâte ne se conserve pas très bien (elle va retomber). Si vous ne mangez pas tout, conservez-les simplement au réfrigérateur dans une boite ou du papier film, pour conserver l’humidité, et réchauffez-les à feu très doux dans une poêle ou sur votre crêpière.

Servez-les immédiatement, quand ils sont encore tièdes, accompagnés par exemple de sirop d’érable, de miel ou d’un peu de beurre salé.

 

La recette des pancakes américains


Astuces et Conseils à retenir :

  • Le lait fermenté est la clé de cette recette (buttermilk en anglais), on en trouve au rayon du lait frais, sous différentes appellations (lait ribot, kefir, etc).
  • Il faut 500 g de lait fermenté pour cette recette, mais on le trouve en général au format 1 litre. Congelez la moitié pour une autre fois, une fois décongelé l’aspect peut sembler étrange mais mélangé à la pâte ça ne changera absolument rien !
  • Mélangez très peu la pâte, ce n’est pas grave s’il reste des grumeaux, vous ne les sentirez pas une fois les pancakes cuits.
  • Laissez reposer la pâte une dizaine de minutes et cuisez tout les pancakes. La pâte ne se conserve pas car elle va retomber.

 

La recette des pancakes américains

Article écrit en partenariat avec Lagrange

8 réponses à “Pancakes américains

  1. Bonjour, merci pour cette recette et toutes les autres. Je suis une grande fan des pancakes et je collectionne les recettes jusqu’à trouver celle qui me plaira et celle-ci me tente bien. Toutefois et pour mon plus grand désespoir le buttermilk/lait ribot/lait fermenté n’est pas du tout évident à trouver en Belgique, du coup en cherchant sur le web, j’ai fini par trouver la méthode pour en préparer à la maison: 1càs de vinaigre de cidre pour 250ml de lait entier qu’on laisse reposer 30min et le tour est joué, les pancakes obtenus avec du buttermilk sont bien meilleurs qu’avec du simple lait. Au plaisir de tester cette recette

    1. Bonsoir,

      J’avais vu également comme recette de buttermilk : 280 ml de lait et le jus d’un citron. Pas encore testé par contre, à voir ce que ça donne 🙂

  2. Toutes mes félicitations pour le prix que vous avez remporté !
    J’utilise beaucoup le lait fermenté dans mes pâtisseries, notamment dans les muffins qui donnent du moelleux à ces petits gâteaux.
    Pouvez-vous me conseiller sur l’accessoire du batteur Magix pour réaliser un beau glaçage miroir ?
    Je vous remercie vivement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.