A la découverte de la Pâtisserie Yann Couvreur, Paris

Pâtisserie Yann Couvreur – Paris

Beaucoup d’entre vous on sans doute comme moi déjà entendu parler de Yann Couvreur, mais n’habitant pas en région parisienne je n’avais pas encore eu l’occasion d’y faire un tour pour y déguster les pâtisseries du chef.

Je ne vais pas revenir sur son parcours, j’en parlais déjà dans mon article sur son premier livre de recettes, mais me concentrer cette fois sur son travail.

A l’image de Claire Damon chez Des Gâteaux et du Pain, Yann Couvreur propose des produits préparés avec des ingrédients de premier choix et sans colorants ni additifs. On y est sensible ou non, mais personnellement c’est une démarche que j’apprécie. D’autant que le choix est simplement assumé sans pour autant être un argument marketing placardé sur les vitrines.

 

Le merveilleux de Yann Couvreur


Les boutiques :

Les deux pâtisseries de Yann Couvreur proposent la même ambiance avec une déco très chaleureuse et apaisante faite de bois, de cuivre et de plantes. On peut également se poser quelques instants face aux baies vitrées pour déguster une pâtisserie ou déjeuner rapidement.

La première boutique, avenue Parmentier dans le 10e, a ouvert en 2016, suivie d’une seconde en 2017 rue des Rosiers dans le 4e.

 

A la découverte de la Pâtisserie Yann Couvreur, Paris


Les pâtisseries :

Le chef propose un grand choix de viennoiseries et gâteaux de voyage. Ne pouvant pas tout goûter, mon choix s’est porté sur le kouglof, pas très original en étant Alsacien, je vous l’accorde…

Il est incroyablement moelleux, très loin de l’image qu’on a parfois des kouglofs un peu secs qu’il faut tremper dans le thé ou le café. Après celui de Cédric Grolet, je commence à me demander si les meilleurs Kouglofs se trouvent à Paris et non pas dans l’Est de la France…

 

Le kouglof de Yann Couvreur

 

Côté pâtisserie je trouve l’offre intéressante, elle est diverse et toujours de saison (j’ai pris les photos en automne, ce qui explique la présence des tartelettes figues).

La tartelette figues était très bonne, sans révolutionner le genre elle fait simplement la part belle aux fruits.
Le caraïbe est une petite pâtisserie pleine de douceur avec l’association simple et efficace du chocolat au lait et de la noix de coco. Si vous souhaitez le réaliser à la maison je vous invite à jeter un œil à la recette que j’ai publié l’an dernier et qui est issue du livre de recettes de Yann Couvreur.

 

A la découverte de la Pâtisserie Yann Couvreur, Paris

 

J’ai eu un véritable coup de cœur pour les éclairs. D’une régularité incroyable, ils sont visuellement parfaits et très originaux avec leur forme rectangulaire. J’avais choisi celui au caramel et le chocolat noir et fève tonka, une pure merveille que ce soit au niveau du goût comme des textures. A 6 € pièce ils ne sont certes pas donnés, mais on est à mille lieues de l’éclair traditionnel.

Je n’ai pas goûté le merveilleux que j’avais également réalisé et dont vous pouvez retrouver la recette ici. Il a d’ailleurs un petit peu changé de look, le glaçage est plus apparent et décoré avec un peu de chocolat et quelques noisettes avec leur peau.

A la découverte de la Pâtisserie Yann Couvreur, Paris


Les Fugues :

Les fugues pâtissières, comme les appelle Yann Couvreur, sont des desserts dressés minute et qui nécessitent d’être dégustés sur le moment. Ils ne supportent en effet pas d’attendre car ce sont avant tout des desserts à l’assiette. Comme les boutiques du chef ne sont pas très grandes, vous êtes libres de les déguster sur place, mais il n’y a pas toujours de siège disponible, ou de les déguster dans la rue.

C’est en réalité un concept de street food, on s’arrête prendre un mille-feuille et on le déguste dans la rue. Le prix est élevé, 10 €, et personnellement je préfère prendre mon temps et me poser pour déguster de telles pâtisseries mais malheureusement il n’y a pas toujours des places assises de libre.

La boutique de la rue des Rosiers propose une offre un peu plus grande de Fugues, que l’on peut commander directement depuis la rue. Pratique pour ne pas encombrer la boutique !

 

Le mille-feuille de Yann Couvreur

 

J’ai testé le mille-feuilles, un incontournable qui a d’ailleurs rendu Yann Couvreur célèbre du temps ou il officiait au Prince de Galles. De fines arlettes de kouign-amann emprisonnent une crème légère et onctueuse à la vanille. Il faut le déguster immédiatement, car le kouign-amann ramollie très vite au contact de la crème, ce qui rend ce dessert impossible à emporter chez soi.

J’ai également goûté la brioche toastée, glace vanille et praliné. C’est une sorte de brioche perdue rectangulaire et très généreuse tout simplement incroyable. Légèrement tiède, la croûte est croustillante et l’intérieur hyper moelleux.

Bref vous l’aurez compris, si le prix peut être un frein, la qualité est assurément au rendez-vous.

 

La brioche toastée de Yann Couvreur


Le mot de la fin :

Je ne sais pas si mon avis est très objectif, car j’ai le sentiment d’être le cœur de cible de Yann Couvreur. Ayant de plus en plus de mal avec les boutiques qui proposent des pâtisseries fluo et des framboises fraîches en janvier, l’offre de viennoiseries et de pâtisseries que propose le chef et son équipe avec des ingrédients de qualité, sans colorants ni additifs, me séduit complètement.

Les tarifs sont certes élevés mais les pâtisseries n’ont rien à envier aux créations d’autres chefs qui proposent des tarifs similaires. Je dois aussi ajouter qu’elles ont parfaitement supporté le long trajet que je leur ai imposé et qu’elles sont arrivées intactes à la maison.

 

Tarifs :

Viennoiseries : de 1,20 à 2,90 €
Pâtisseries : de 4,6 à 8 €
Fugues : 10 €

Pâtisserie Yann Couvreur

137 avenue Parmentier
75010 Paris
tous les jours de 8h à 20h

23 bis rue des Rosiers
75004 Paris
tous les jours de 10h à 20h

Pâtisseries à partir de 11h
Fugues à partir de 12h

Infos et réservation :

yanncouvreur.com

 

A la découverte de la Pâtisserie Yann Couvreur, Paris

7 réponses à “Pâtisserie Yann Couvreur – Paris

  1. Un très bel article,

    Je confirme vos dires, comme vous je ne suis pas de Paris ni de la région parisienne, mais de l Aisne….
    J avais rdv dernièrement sur Paris et je me suis dit que c était le moment d aller faire un tour dans l une des patisseries de Yann Couvreur.
    Joie et surprise, pas trop d attente, mon choix c est porté sur le Paris Brest…. Juste trop bon un équilibre parfait. Le visuel des pâtisseries est top, pas chargé, pas de couleur flashy, du naturel, de la modernité, du goût et ça c est très bien !
    Je pense que j y retourner à chaque passage à Paris lol…

  2. Bonjour,

    merci pour ce bel article qui me donne envie de faire un détour lors d’un prochain déplacement sur Paris chez Yann Couvreur.
    J’apprécie également cette démarche respectueuse des saisons et des produits , un seul petit bémol quant à cet article en tant que Strasbourgeoise d’adoption certes mais parfaitement intégrée je veux continuer à croire que les meilleurs Kougelhopfs sont alsaciens même si pour être parfaitement honnête je n’en n’achète jamais puisque depuis très très longtemps j’en prépare un tous les 4 jours ( ma recette est d’ailleurs assez proche de celle mise en ligne) pour le petit déjeuner
    Belle journée.

    1. Le fait maison est toujours le meilleur 😉
      Mais je trouve que ceux qu’on trouve en boulangerie en Alsace sont parfois un peu sec, contrairement à celui de Yann Couvreur qui est hyper moelleux.

  3. Merci pour ce bel article Maxime, je vais passer un we à Paris avec ma fille de 11 ans le mois prochain et j’hésitais encore sur la pâtisserie à tester. Il faut dire que le choix est vaste…mais tu m’as donné de solides éléments de réflexion :-)) Après comme toi j’ai envie de pouvoir me poser donc j’espère trouver une place assise !

      1. Hum là nous y allons le we malheureusement…Nous allons au théâtre dans le quartier à 17h donc à la limite je ne prends pas trop de risque je ne ferai pas un gros détour 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.