La recette du gâteau des Rois

Gâteau des Rois

Pour changer des galettes j’ai décidé de tester un gâteau des Rois, une première pour moi, et je n’ai pas été déçu du résultat ! J’ai tiré cette recette du livre Galettes de Christophe Ferlder dont je vous parlais ici.

J’ai toujours pensé, de façon très naïve, que le gâteau des Rois n’était qu’une brioche… En réalité l’ajout de fleur d’oranger, d’oranges confites et de rhum en font bel et bien un gâteau à part entière, tant pis si la base est une pâte à brioche !

La recette de ce gâteau des Rois est plutôt facile, mais comme toujours pour les pâtes à brioche, je vous recommande grandement de posséder un robot pâtissier avant de vous lancer. Ce n’est pas impossible mais c’est très long, et technique, de pétrir une pâte à la main correctement.
Ensuite ce n’est qu’affaire de patience, la pâte ayant besoin de lever deux fois pour développer une mie aérée et moelleuse.

Pour terminer, si vous ne souhaitez pas utiliser de rhum, remplacez-le simplement par du lait afin de garder une pâte de la même consistance.

La recette du gâteau des Rois


Un gâteau des Rois pour 8 personnes

Préparation : 30 min           Repos : 4 h         Cuisson : 30 min         Difficulté : moyenne


Matériel :


Ingrédients :

La pâte à gâteau des Rois :

  • 30 g de lait
  • 10 g de levure fraîche de boulanger
  • 2 œufs
  • 20 g de rhum brun
  • 15 g d’eau de fleur d’oranger
  • 1/3 de zestes d’un citron jaune
  • 2/3 de zestes d’une orange
  • 50 g d’oranges confites (ou d’autres agrumes au choix)
  • 25 g de sucre
  • 250 g de farine type 45
  • 5 g de sel
  • 125 g de beurre

Décor et finition :

  • 1 œuf pour la dorure
  • Au choix : des amandes en grains, des amandes entières et du sucre en grains.
  • Du sucre glace
  • Des morceaux d’oranges confites

Préparation :

La pâte à gâteau des Rois :

La recette du gâteau des Rois

Versez le lait (tiède si vous le souhaitez, mais ce n’est pas indispensable) et la levure au fond de votre bol.

Ajoutez les œufs, le rhum, l’eau de fleur d’oranger, les zestes de citron et d’orange et les oranges confites.

Ajoutez ensuite le sucre, la farine puis le sel (en dernier pour qu’il ne soit pas au contact de la levure).

La recette du gâteau des Rois

Mélangez à vitesse moyenne jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Ajoutez le beurre préalablement coupé en morceau puis pétrissez à nouveau votre pâte.

Laissez votre robot tourner pendant environ 20 minutes à vitesse moyenne.

La recette du gâteau des Rois

Raclez le bol pour former une boule de pâte puis couvrez-la d’un papier film (pour qu’elle ne dessèche pas).

Laissez-la lever pendant 2 heures. Elle doit doubler de volume.

La recette du gâteau des Rois

Travaillez la pâte pour la dégazer puis formez une belle boule. Si la pâte est trop souple et difficile à travailler, vous pouvez la placer au réfrigérateur (voire au congélateur) pour la refroidir et la rendre plus ferme.

Écrasez la boule de pâte avec la paume de votre main pour qu’elle soit le plus plat possible. Glissez la fève dans la pâte (par le dessous pour ne pas voir la soudure).

Laissez votre gâteau des Rois lever à nouveau pendant 2 heures.

La cuisson du gâteau des Rois :

Fouettez l’œuf pour la dorure puis appliquez-le délicatement sur votre pâte à l’aide d’un pinceau.

Parsemez d’amandes (en grains et brutes pour ma part) ou de sucre en grains puis enfournez à 170° C chaleur tournante pendant 30 minutes.

Décor et finition :

Laissez le gâteau refroidir entièrement puis saupoudrez-le de sucre glace. Terminez en le décorant d’un peu d’oranges confites.

Il ne reste plus qu’à tirer le Roi !

 

La recette du gâteau des Rois


Astuces et Conseils à retenir :

  • La pâte doit être travaillée longtemps au batteur, même si le mélange vous semble bien, mais que cela ne fait pas 20 minutes qu’elle tourne, n’arrêtez pas ! Il faut du temps pour que le réseau de gluten se forme et que la mie devienne filante et moelleuse.
  • Ne vous lancez pas dans cette recette si vous n’avez pas le temps de faire lever la pâte. C’est indispensable pour avoir le résultat souhaité.
  • Vous pouvez réduire le temps de pousse en plaçant votre pâte dans un endroit chaud, mais il ne faut pas dépasser les 30°C. Vous pouvez donc le faire dans votre four à condition de le laisser à peine chauffer et d’ensuite l’éteindre, sinon vous risquez de tuer votre levure et votre pâte ne gonflera plus.
  • Si vous n’avez plus d’œuf pour la dorure vous pouvez utiliser un peu de lait, votre gâteau sera moins brillant mais cela permettra aux amandes de coller.

 

La recette du gâteau des Rois

Noter la recette

16 réponses à “Gâteau des Rois

  1. Super merci je vais tester la recette ce week end… une question peut on faire la 2ème levée au frigo en le laissant toute la nuit et le faire cuire le lendemain matin ? merci Maxime

    1. Normalement oui ça doit être possible, j’ai juste peur qu’elle lève un peu trop, mais c’est à tester 🙂
      Normalement une pâte ne lève pas au réfrigérateur, mais comme elle est à température ambiante avant d’y aller, la levure continue d’agir le temps que la pâte soit totalement froide. Donc en théorie la pâte doit lever puis s’arrêter sous l’action du froid.

      1. recette testée, en laissant la 2ème pousse au frigo toute la nuit et cuisson ce matin.. aucun problème, elle n’avait pas trop levée dans le frigo. Du coup c’est pratique quand on la veut pour le petit dej !
        merci

    2. Ma pâte gonfle depuis 2h30 mais il ne fait pas chaus 20° dans la cuisine donc je laisse lever tranquillement couvert d’un film.
      Par contre bûche framboise chocolat blanc réussie et à fait l’unanimité.

  2. Bonjour Maxime,
    Félicitations pour votre blog – j’adore le blog et vos recettes qui sont toujours très bien expliqué et avec des mesures parfaites.
    Quelques recettes, je dois avouer, j’ai vraiment peur de faire, même étant ‘pâtissière maison’ avec beaucoup d’expérience.
    J’ai trouvé très intéressant ce Gâteaux des Rois en pâte brioche – c’est la même idée que le Bolo Rei (Gateaux des Rois), tradition au Portugal pour le Noël et le jour des Rois – le 6 Janvier.
    La différence est seulement dans la forme du gâteaux (on fait une couronne avec un trou au milieu) et ce qu’on ajoute à la pâte:
    On met beaucoup de fruits confites coupé en petits morceaux – poire, courge, cerises, zeste d’orange et de mandarine, raisins et sultanines et figues sèches et aussi pour la décoration.
    On ajoute aussi des fruits secs – pignons de pin, noix, et amandes.
    C’est aussi fondamental qu’on ajoute du Vin de Porto, qu’on utilise pour tremper les raisins et sultanines.
    Comme toujours il y a les adaptations pour plaire à tous le monde. Depuis quelques années on a le Gâteaux des Reines qui a seulement des fruits secs avec des raisins parce qu’il y a beaucoup de gens qui n’aiment les fruites confites.
    Je le fait moi-même à la maison avec des fruits de très bonne qualité, mais il y a des pâtisseries qui gagne le prix du meilleur Gâteaux des Rois et qui vendent des centaines et aussi au supermarché.
    J’espère continuer à compter avec vos délicieuses recettes et avis sur les livres magnifiques.
    Bonne année,
    Maria Teresa Jorge
    Portugal

    1. Merci pour cette jolie histoire !
      La gâteau des rois est souvent présenté sous la forme d’une couronne. Mais dans cette recette il est difficile de maintenir le trou du milieu (ou alors il faut utiliser un moule), car la pâte gonfle tellement que le trou fini par disparaître !

  3. Merci Maxime encore une très jolie recette que je vais m empresser de tester ce week-end.
    Pourriez-vous m éclairer : où trouvez vous vos fruits confits de bonne qualité ?
    Merci pour votre partage.
    Alix

    1. Il y a plusieurs solutions :
      – les faire soi-même (il y a la recette dans le livre Galettes).
      – en magasin bio (mais il n’y en a oas toujours)
      – dans certains supermarchés, au rayon des aides à la pâtisserie.

  4. Le gâteau est splendide, délicieux, à réaliser sans hésitation. C’était la première fois que j’ai travaillé la pâte à levure. Impossible de rater la recette avec les explications aussi claires et détaillées. Merci, Maxime, encore et encore. Yummy! On s’est régalé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.